Comprendre et développer
la Personne, l'Entreprise, la Société
?
Inscrivez-vous dans les communautés de votre choix pour accéder aux pratiques Créez votre CV citoyen !

Formulaires de pratique

Action citoyenne

Elèves de BEP du lycée professionnel Jules Raimu - Lauréat 2003

Quelles sont vos actions citoyennes ?

Partagez vos meilleures actions citoyennes.

Quelle est leur forme ? Quels sont leurs objectifs et leurs résultats ? Comment est née votre idée et comment s'est construit votre projet ?

Titre de votre action
Elèves de BEP du lycée professionnel Jules Raimu - Lauréat 2003
Domaine
Réparation d'un camion de pompier endommagé par les inondations
Nom de la structure associative dans laquelle vous vous êtes impliqués
Citoyens
Objectif
Devant la catastrophe des inondations dans le département, les élèves des classes de BEP ont voulu conduire une action commune à la filière « Maintenance de Véhicules Industriels » qui mettrait en évidence leur volonté de venir en aide aux personnes touchées par les inondations par le biais de leurs capacités professionnelles. Il s'agissait de réparer un camion de pompiers endommagé lors des inondations.
Action
Si l'idée de départ, proposée par un parent, était simple, son implication pour les élèves devenait un gage de leur professionnalisme : prouver à tous qu'ils étaient devenus des professionnels de la maintenance, et que, devenus adultes, ils étaient capables d'initiatives et de décisions. L'action passait par l'implication de leur professeur, mais également par l'accord du Proviseur, et plus encore, par l'engagement et la confiance des Sapeurs-Pompiers du département. Ces 3 acteurs convaincus, une convention a été signée entre l'établissement et les pompiers du département pour la mise en ouvre du projet.
Naissance de l'idée
Faisant suite à l'idée d'un parent, quelques élèves très motivés ont en un tour de main persuadé leurs camarades de faire un geste en faveur des sinistrés du département et en l'occurrence de proposer aux pompiers du Gard de remettre en état l'un de leurs véhicules inondés lors d'interventions. De l'idée à la réalisation le chemin était semé d'embûches mais la ténacité de ces jeunes a surmonté les obstacles en temps et en heure.
Porteurs du projet
Les élèves de BEP du lycée professionnel Jules Raimu, la direction et des professeurs de l'établissement, et les sapeurs-pompiers.
Motivations
Lors des inondations catastrophiques du Gard en septembre 2002, l'ensemble de la communauté éducative du lycée s'est sentie concerné par cette catastrophe. Si plusieurs opérations ont vu le jour, l'initiative de ces élèves est une démonstration de solidarité hors du commun et qui fera taire certaines langues vis à vis de la jeunesse actuelle.
Bénéficiaires
Les premiers bénéficiaires sont sans aucun doute, sinon les pompiers eux-mêmes, pour le moins les populations où rayonne ce véhicule d'intervention, voué à la destruction sans cette action. En second lieu, les retombées non formulées au départ de l'action, concernent les acteurs de formation professionnelle et du tissu industriel puisque l'action a permis de jeter un éclairage particulier, novateur et participatif de leurs domaines respectifs.
Participants
Au départ de l'action, était concerné uniquement une douzaine d'élèves regroupés autour de leur Professeur. Par la suite, l'implication et le soutien d'acteurs induits se sont étoffées par la participation notamment des personnels de l'établissement et des pompiers du Gard par leur aide technique constante, motivée par le savoir-faire de ces jeunes.
Processus
Les diverses étapes de la remise en état du véhicule étaient celles habituellement enseignées lors de leur formation : diagnostiquer, réparer, respecter un planning, et travailler en toute sécurité.Le camion, qui était très endommagé, a été entièrement démonté : les élèves ont nettoyé, parfois réparé chaque pièce et remonté l'ensemble, à raison de 8 heures par personne et par semaine. La réparation s'est déroulée dans un temps record et à la satisfaction de tous. Les élèves s'étant montrés à la hauteur de cette responsabilité, deux nouveaux camions endommagés leur ont été confiés.
Résultats
Les impacts de ce projet ont été nombreux et de plusieurs niveaux :
- Au niveau de la classe : Re-motivation de l'ensemble du groupe. Les élèves ont été beaucoup plus motivés par cet exercice que par aucun autre, certains élèves venaient en dehors des heures de cours pour prêter un coup de main. Les élèves se sont sentis utiles en réparant un camion qui sauve des vies.
- Au niveau des autres classes : Incitation à proposer des projets
- Au niveau des métiers « Manuels » : Démonstration qu'ils sont aussi épanouissants que les autres
- Au niveau des Professionnels : Visite, intérêt et interventions accrues
- Au niveau des élèves de Collèges : Informations positives des métiers manuels
- En échange de leur effort, les pompiers ont offert aux élèves un stage de secourisme.

L'impact de l'action a par ailleurs été immédiat et sans retenue puisque tous les observateurs externes se sont mobilisés autour du projet et nous ont fait connaître leur soutien sous diverses formes :
- la presse locale par la médiatisation du projet (Midi Libre , France 3)
- les professionnels liés à nos filières qui ont découvert notre dynamisme
- l'Education Nationale par les venues successives du Recteur et de l'Inspecteur d'Académie
- les élèves de collèges par leur présence importante lors de notre « Portes Ouvertes ».
Impact pour moi
En premier lieu, au niveau de la section, la motivation a fait que le groupe s'est soudé grâce à cette responsabilité et que les relations avec le professeur sont devenues, du jour au lendemain, une relation d'intérêts communs et partagés. L'intérêt des élèves s'est ensuite porté sur la possibilité de concilier leur poursuite d'étude et la vocation de pompier professionnel ou volontaire.

Le changement qui me semble venir en seconde position est sans aucun doute la découverte de l'épanouissement que peut susciter la pratique d'un métier dit manuel. En effet, ces élèves souvent considérés comme orientés par défaut vers des métiers peu gratifiants, ont démontré que porter un bleu de travail et exercer un métier manuel peut être valorisant.

Autres pratiques sur ce site