Comprendre et développer
la Personne, l'Entreprise, la Société
?
Inscrivez-vous dans les communautés de votre choix pour accéder aux pratiques Créez votre CV citoyen !

Formulaires de pratique

Action citoyenne

Gamins de l'Art Rue, association

Quelles sont vos actions citoyennes ?

Partagez vos meilleures actions citoyennes.

Quelle est leur forme ? Quels sont leurs objectifs et leurs résultats ? Comment est née votre idée et comment s'est construit votre projet ?

Titre de votre action
Gamins de l'Art Rue, association
Domaine
Lutte contre l'exclusion par la culture et l'échange
Nom de la structure associative dans laquelle vous vous êtes impliqués
Citoyens
Objectif
Lutter contre l'exclusion en développant tant des actions culturelles de proximité dans des quartiers dont les habitants sont massivement exclus de l'accès à la culture que des échanges internationaux. L'intervention de l'association vise prioritairement à « déclencher » du lien social. La culture peut permettre aux groupes sociaux marginalisés de maintenir une cohésion sociale, et aux individus de trouver une identification positive à l'opposé de celle qu'entraînent la non-insertion sociale et la délinquance.
Action
L'association, à la demande d'opérateurs sociaux et/ou culturels locaux vient mettre en place des « ateliers résidence » dans la ville choisie : installation d'un groupe de quinze à trente personnes, composé d'artistes, d'animateurs de projets, de personnes militant dans un mouvement culturel ou investies dans un projet culturel de quartier, dans les différents quartiers de la ville pendant au minimum quinze jours et mise en place d'ateliers ouverts à tous dont le travail se concrétise par l'organisation d'un événement artistique (concert, spectacle, expositions.).
Pendant toute l'opération des repas de quartiers et des forums débats sur des questions de société sont organisés sous forme ludique et s'adressent à tous les publics de la localité concernée.
Dans chaque lieu d'implantation un large partenariat est mis en place entre les équipements de proximité, les divers services des collectivités locales, les conseils de quartiers, les organismes de formation et les associations, ainsi qu'avec les artistes amateurs et les groupes ou associations non affiliés qui échappent habituellement au maillage institutionnel.
Bilan
Sur le plan créatif, il s'agit d'offrir des conditions de travail professionnelles à la fois aux groupes accueillis en résidence et aux artistes locaux émergeants mais aussi aux pratiquants amateurs.
Naissance de l'idée
Devant le déficit de citoyenneté induit par une éducation populaire réduite à la consommation de loisir, il nous semblait important de retrouver une dimension de formation à la citoyenneté, une dimension politique indispensable à l'exercice de cette dernière. Nous agissons avec ce qui se trouve dans l'environnement dans lequel nous intervenons et nous produisons des ouvres collectives qui agissent sur celui-ci.
Porteurs du projet
L'association, à la demande d'opérateurs sociaux et/ou culturels locaux.
Motivations
Nos objectifs généraux sont les suivants :
- Lutter contre le fatalisme de l'exclusion en permettant l'échange, la confrontation dans une dynamique de production artistique
- Créer un espace de lien social permettant une confrontation culturel et sociale participant de l'éducation populaire : espace d'échange de savoirs permettant l'acquisition d'outils pratiques et intellectuels et le désir d'en acquérir d'autres
- Développer l'expression artistique et la communication par les formes esthétique. Aider et renforcer les émergences artistiques des quartiers populaires
- Apporter un soutien aux éducateurs et aux travailleurs sociaux
- Lutter contre la violence, le racisme, les intégrismes idéologiques et religieux
- Renforcer et développer la coopération entre les peuples. A travers la solidarité, favoriser la prise de conscience par les jeunes de leur citoyenneté.
Bénéficiaires
Entre 20 à 40 personnes dans chaque atelier, chaque résidence étant faite de 4 à 6 ateliers simultanés. Pour les école nos intervention se font avec un maximum de deux classe de 25 à 30 élèves. 100 à 150 personnes pour chaque repas de quartier et forum débat. Pour les spectacles de fin de résidence, le nombre de participants est variable suivant les manifestations. On peut ainsi dire que 40 000 personnes ont fréquenté les quartiers musiques depuis que nous existons.

Les résidences de création réservées aux jeunes qui ont une pratiques artistiques affirmée touchent entre 25 et 50 jeunes créatifs culturels. Il s'agit en premier lieu d'aider ces jeunes dans leur processus de professionnalisation et de leur permettre, par un processus d'échange de savoirs fondé sur l'oralité et le principe d'apprentissage « sur le tas », d'élever leur niveau de connaissances tant sur le plan artistique que social.
Participants
Des groupes de 15 à 30 personnes artistes ou animateurs sont mobilisés pour chaque « résidence » en France où à l'étranger. Le nombre de partenaires locaux impliqués dans ces opérations varient d'une ville à l'autre.
Processus
Dans les villes où nous intervenons, les responsables de projet locaux qui sont souvent adhérents de l'association organisent la mise en place de notre dispositif d'échange (ateliers de pratiques artistiques, repas de quartier, forums débats et ouvre collective finale). Tous nos échanges sont préparés par des réunions de comité de pilotage réunissant les associations d'habitants, les structures de proximité, les élus ou leurs représentants.
Résultats
Sur le plan social, tout en élevant le niveau général de connaissances, cet échange convivial donne aux jeunes des outils de réflexion leur permettant une meilleure appréhension de leur situation sociale, des problèmes et enjeux locaux comme internationaux. Cela développe leur sentiment de citoyenneté, leur autonomie, leur capacité à oser faire qui sont, avec la reconnaissance, les meilleures armes contre le sentiment de fatalisme lié au processus d'exclusion.

Autres pratiques sur ce site