Observatoire du Dialogue
et de l'Intelligence Sociale
La raison la meilleure
devient la plus forte
?

Le module de dialogue – 3) Ouvrir le dialogueOrganiser une réflexion collective, constructive et non partisane

Associer toutes les socioprofils à la mutualisation des faits et des idées

 

Ouvrir le dialogue à des personnes différentes par leurs intérêts particuliers, leurs expériences, leurs pratiques et leurs propositions suppose de réunir quatre conditions :

  1. Pour tenir compte de toutes les données : la mutualisation des faits, idées, analyses, propositions, pratiques doit être informatisée.
  2. Pour distribuer la parole à tous les socioprofils d’acteurs : un animateur expert capable de bienveillance sans complaisance, de synthèse, de mettre les faits et idées en perspective, d’établir des croisements entre tous les propos, sans aucun enjeu personnel ou corporatiste sur le thème du débat.
  3. Pour garantir l’objectivité : un cadre non partisan, dont la mission est de chercher l’intérêt général sans défendre aucun intérêt particulier, à l’image d’objectivité et reconnu comme légitime par toutes les parties prenantes.

Une quatrième condition s’impose d’autant plus que l’on s’éloigne des centres d’intérêt des personnes et donc de leurs sphères personnelles, professionnelles et territoriales :

  1. Pour attirer une grande quantité de participants : donner à chaque participant de la valeur en contrepartie à sa participation. Cela suppose d’aider les personnes à mieux prendre en charge :
    1. Leurs intérêts particuliers : promotion des pratiques, analyses et idées de chacun auprès de tous ;
    2. Leur développement personnel : meilleure connaissance de soi, dans l’absolu et en comparaison des autres.

Le module de dialogue - Comment ? : Formation-Action-Dialogue, une approche enrichie du management

Le module de dialogue - Pourquoi ?

  1. La communication classique
  2. Un nouveau modèle d'interaction
  3. Organiser une réflexion collective, constructive et non partisane : ouvrir le dialogue
  4. Organiser une réflexion collective, constructive et non partisane : paramétrer le débat