Comprendre et développer
la Personne, l'Entreprise, la Société
?
L'enjeu de l'ère post-industrielle

De la nécessité de se transformerDans les ouvrages L'etat social, l'Odis met au jour les corrélations entre Lien social et Performance

L’analyse des territoires permet d’identifier la racine profonde de la performance durable : la structuration du partage de la diversité des informations, idées et analyses en provenance de la diversité des acteurs.

Les Racines de la performance et de la cohésion sociale

Les statistiques montrent que l’opposition socialisme / libéralisme est caduque

Depuis 2004, l’Odis (Observatoire du Dialogue et de l’Intelligence Sociale) publie à la Documentation française des analyses comparatives des territoires français, européens et mondiaux en termes de cohésion sociale et de performance : ces deux dimensions sont corrélées dans tous les ensembles. Sur la durée, donner le primat à l’une ou l’autre revient à échouer. Les prismes du socialisme et du libéralisme sont donc incomplets.

L’analyse des territoires révèle que la racine de la performance globale réside dans le débat

Les territoires qui réussissent le mieux sont ceux où l’information circule, où les échanges de proximité intègrent à la fois avec souplesse et rigueur la plus grande diversité des personnes, des faits et des idées. Dans des pays comme la Norvège, la Suisse, la Suède, les Pays-Bas, le Danemark, l’Autriche, les barrières statutaires ne résistent pas au bon sens : les expériences, analyses et idées de chacun sont attendues et reçus par tous.

L’analyse des pratiques montre qu’à la culture du débat doit s’ajouter la structure du débat

Mais, même dans des pays où l’articulation du débat public et interne au sein des organisations s’opère plutôt spontanément, l’explication et l’écoute ne suffisent plus pour faire émerger des innovations porteuses de l'intérêt général. En effet, alors que la multitude des sources d’information forge autant d’opinions que de personnes, chacun veut désormais de plus en plus participer à l’élaboration des diagnostics et des décisions et refuse d’adhérer a priori. Le rôle nouveau du dirigeant consiste à animer l’écoute mutuelle en s’assurant de l’inclusion systémique de toutes les parties prenantes dans un échange constructif.